ONE OF US

INTERPELLE LES CANDIDATS

AUX ELECTIONS EUROPEENNES

questionnaire-one-of-us200

L’Initiative citoyenne européenne UN DE NOUS a abouti à la création de la Fédération UN DE NOUS, fédération européenne pour la vie et la dignité humaine.

La première Assemblée Générale de la Fédération UN DE NOUS s’est tenue à Madrid vendredi 28 novembre 2014, rassemblant les délégations venues de l’Europe entière. Lire la suite

Grégor-Puppinck-150x150

Pour lire l’intégralité du communiqué de Grégor Puppinck, président du Comité de l’Initiative «One of us», cliquer ici.

 

 

 

europe-dechiree

Ce 28 mai, au dernier jour de son mandat, l’ancienne « Commission Barroso » a opposé son veto à l’Initiative citoyenne  « UN DE NOUS / ONE OF US», la plus grande pétition de l’histoire des institutions européennes. Cette Initiative, portée par deux millions de citoyens, demande l’arrêt du financement public européen des pratiques impliquant la destruction volontaire de vies humaines avant la naissance.

L’Initiative citoyenne européenne (ICE) est un mécanisme de démocratie participative créé par le Traité de Lisbonne par lequel un million de citoyens peut introduire un projet législatif dans les rouages bruxellois.

Lire la suite

Grégor-Puppinck-150x150

FIGAROVOX/TRIBUNE – L’initiative «Un de nous» a recueilli 2 millions de signatures en Europe. Son président Grégor Puppinck demande à la commission européenne, qui doit se prononcer sur cette pétition, de respecter le mécanisme de démocratie participative mis en place par le Traité de Lisbonne.

La Commission européenne attendra certainement le 28 mai, dernier jour de son mandat, pour se prononcer sur la suite de l’initiative citoyenne européenne «Un de Nous». Cette initiative, soutenue formellement par deux millions de personnes en Europe, est la plus grande pétition de l’histoire européenne: elle demande l’arrêt du financement par Bruxelles de toute pratique détruisant des vies humaines avant la naissance. Lire la suite

questionnaire-one-of-us200

Le comité citoyen ONE OF US a élaboré, pour les élections européennes, un questionnaire permettant aux citoyens de connaître la position des candidats sur les principales questions bioéthiques (cliquer sur le mot « questionnaire » pour trouver les 12 questions). Il a été transmis aux listes les plus représentatives. Voici les résultats, concernant les têtes de liste.

Premier enseignement pour ONE OF US : les candidats ou les listes qui ont répondu au questionnaire manifestent un intérêt particulier pour les enjeux bioéthiques à l’échelle européenne. Avoir pris du temps pour répondre signifie qu’ils considèrent ONE OF US comme un outil démocratique important. Lire la suite