Le pape François a reçu la Fédération européenne One Of Us !

23 Mai, 2018 | Actualités, Communiqué de Presse

De gauche à droite : Bence Rétvari, ministre hongrois des capacités humaines (santé, famille, etc.), Mme et M. Bruchalski, Thierry de l

« Chaque vie doit être respectée et accompagnée avec tendresse », a déclaré le pape François à la fédération européenne One of Us le 18 mai 2018.

Les membres du bureau européen de One of Us ont été reçus en audience le 18 mai par le Pape. Évoquant les expérimentations sur des embryons humains et l’avortement d’enfants à naître malades, le souverain pontife a eu des propos particulièrement forts, les comparant aux pratiques du docteur nazi Josef Mengele et aux Spartes qui jetaient les nourrissons faibles du haut d’une montagne. « Nous faisons pareil aujourd’hui (…) mais dans les laboratoires et les cliniques », a-t-il dénoncé.
Dire que toute vie doit être respectée semble être un « langage de martien », a reconnu le successeur de Pierre, mais il faut le faire « atterrir » dans la culture du déchet ambiante. « Lutter pour la vie est lutter pour une culture où toute vie est respectée », a-t-il ajouté, encourageant en ce sens One of Us.

La Fédération européenne UN DE NOUS
La Fédération UN DE NOUS a été créée à la suite de l’Initiative citoyenne européenne ONE OF US. Celle-ci a été lancée en mai 2012 pour demander à la commission européenne l’arrêt du financement des programmes conduisant à la destruction d’embryons humains. Elle a réuni 1,9 million de signatures.
La Fédération UN DE NOUS rassemble à ce jour 37 organisations de 17 pays européens. En France, elle est représentée par la Fondation Jérôme Lejeune. Le directeur de la fondation Jérôme Lejeune, Thierry de la Villejégu, est également vice-président de la Fédération UN DE NOUS.

Share This

Share this post with your friends!